Zoo Project Tunis

L’éducation populaire : nous émanciper et transformer les rapports sociaux

« Personne n’éduque personne, personne ne s’éduque seul·e, les individu·es s’éduquent ensemble par l’intermédiaire du monde »

Paulo Freire, Pédagogie des opprimés


« Populaire », parce que nous refusons de déléguer notre pouvoir et notre responsabilité

Bienvenue. Vous verrez que sur ce site, on considère l’éducation populaire comme une pratique collective d’émancipation et de transformation sociale, qui suppose l’auto-organisation des dominé·es pour reprendre puissance sur nos situations dans l’objectif de les transformer.

L’éducation populaire, ce n’est pas « éduquer le peuple ». Ce ne sont pas des outils, ce n’est pas une méthode pédagogique. C’est une démarche qui vise à reconstituer notre capacité collective à analyser nos situations et à agir pour lutter contre les dominations et transformer la société. La transformation des rapports sociaux ne saurait se déléguer, elle ne peut être que populaire, portée par celles et ceux qui subissent l’exploitation, les dominations, les oppressions.

Partir de nos réalités, les analyser, nous nourrir de savoirs savants pour mieux les comprendre, le tout dans l’objectif de revenir à nos réalités pour agir, lutter, créer, transformer. Reprendre puissance sur nos réalités et notre capacité à agir : nous organiser collectivement, ne pas déléguer à un petit cercle la responsabilité de montrer le chemin ou d’administrer la société à notre place.

Les animatrices et animateurs de processus d’éducation populaire mettent en œuvre des démarches pour accompagner des groupes à travailler collectivement des sujets, à analyser et à élaborer collectivement. Leur ambition est d’accompagner la réflexion collective qui part de la réalité (situations vécues) et retourne à la réalité (passage à l’action) ; leur outil principal, c’est leur posture.


« Instruisez-vous parce que nous aurons besoin de toute votre intelligence. Agitez-vous parce que nous aurons besoin de tout votre enthousiasme. Organisez-vous parce que nous aurons besoin de toute votre force. »

Antonio Gramsci


Prendre en main collectivement notre éducation, notre histoire, notre culture, nos valeurs, nos idéaux, nos projets, nos actions.

Individuellement et collectivement…
Décrypter et s’émanciper des rapports de domination ;
Prendre conscience de la place que l’on occupe dans la société ;
Affirmer sa dignité ;
S’auto-éduquer ;
Former sa conscience politique ;
Développer son esprit critique ;
Apprendre à se constituer collectivement en contre-pouvoir ;
Expérimenter sa capacité à agir ;
Construire une force collective apte à imaginer et à agir pour la transformation sociale.

S’appuyer sur la mémoire des luttes ;
Pratiquer une démocratie vivante, autogestionnaire.

Viser l’émancipation individuelle et collective des individus ;
Viser la transformation sociale.

Pour en savoir plus sur l’ambition et les démarches collectives concrètes d’éducation populaire, rendez-vous dans les rubriques en haut à droite de ce site.


Rapide présentation de ce site

Ce site est totalement indépendant. À la base il est né parce que je (qui est « je » ?) cherchais un moyen de stocker et organiser les choses qui m’intéressaient en matière d’éducation populaire, et il se trouvait que le nom de domaine était disponible : il est né comme un bloc-notes, pas comme une tribune, d’où son aspect peut-être un peu fourre-tout sans sa partie « blog » (voir les dernières ressources publiées)…
Depuis, j’y relaie dans la partie blog des contenus publiés par d’autres, ainsi que des contenus je produis moi-même (notamment les notes que je prends de certaines lectures, les quelques articles que j’écris, ainsi que les contenus liés au livre « Organisons-nous ! Manuel critique »). J’ai créé une rubrique « Poétique », parce que le beau c’est important pour changer le monde, mais je n’arrive pas vraiment à la remplir ici : pour ça, j’ai plutôt créé un profil Instagram. Par ailleurs, je propose des formations et des accompagnements de collectif. Pour tout ça, n’hésitez pas à me contacter.

Si ce site intéresse (merci d’être là !!), dans la masse de ce qui est proposé en ligne, c’est sans doute par sa ligne éditoriale, qui défend cette idée d’autodéfense populaire à visée de transformation sociale.
J’ai par ailleurs compilé dans la partie « site » (accessible par la barre en haut de ce site) quelques éléments théoriques sur l’éducation populaire, mais l’éducation populaire ce n’est pas de la théorie, mais de la pratique, alors je n’en suis jamais totalement satisfaite. J’ai essayé d’encourager à ne pas tomber dans le piège de l’outillage : l’essentiel, c’est ce qu’on veut faire, après seulement il est temps de réfléchir aux outils.

Par ailleurs, ce site participe du Réseau des pédagogies radicales.