Archives de catégorie : Mes notes de lecture

Un guide pour le lobbying anti-Trump

D’ancien-nes attaché-es parlementaires étatsunien-nes ont sorti en janvier 2017 un guide nommé :

« Indivisibles : un guide pratique pour résister au programme de Trump »

Ayant eux-mêmes constaté les effets du lobbying réalisé par le Tea Party, et la façon dont celui-ci a réussi à empêché l’administration Obama a réaliser un certain nombre de réformes, ces ancien-nes attaché-es parlementaires partagent les principes et méthodes auxquelles ils ont été confronté-es, afin qu’ils puissent être cette fois être utilisés contre l’administration de Donald Trump. Un guide pragmatique pour un lobbying efficace. Pas banal.

J’en reproduis ici des extraits en français, non pas pour reconstituer la méthode, mais pour souligner les points qui m’ont marquée. En effet, on y voit à quel point le combat est avant tout organisationnel, et non pas politique.

Ce guide et un grand nombre d’autres ressources sont consultables sur le site https://www.indivisibleguide.com

Continuer la lecture de Un guide pour le lobbying anti-Trump

Uberisation : salariat déguisé & résistances créatrices

« Germinal au royaume des plates-formes numériques ? »
L’auto-entrepreneuriat, et tout particulièrement dans le cadre des plateformes numériques typiques de l’uberisation : un salariat déguisé, dans le cadre duquel des stratégies de résistance para-syndicales et créatrices se font jour. L’enjeu : lutter pour les droits et pour le potentiel émancipateur.

« Espace de travail », une émission de Mediapart, consacrée aux questions sociales. Rachida El Azzouzi reçoit Jérôme Pinot, coursier à vélo et militant « anti-uberisation », et Patrick Cingolani, sociologue.

Continuer la lecture de Uberisation : salariat déguisé & résistances créatrices

Nouvelles pratiques démocratiques

Cet automne est sorti aux éditions La Découverte le livre « Le coup d’état citoyen – Ces initiatives qui réinventent la démocratie », écrit par Elisa Lewis et Romain Slitine. Il fait le tour d’un grand nombre d’expériences qui imaginent et mettent en pratique de nouvelles formes démocratiques, horizontales et égalitaires, alternatives à la démocratie représentative traditionnelle.

Continuer la lecture de Nouvelles pratiques démocratiques

Vous avez dit éducation populaire ?

Joackim Rebecca et Hugues Bazin sont intervenus en mars 2016 à Dunkerque, sur le thème « Vous avez dit éducation populaire ? ». La conférence a été filmée, vous pouvez la visionner ci-dessous. Comme je l’ai trouvée très intéressante, j’en ai noté des parties qui m’avaient particulièrement intéressées.

Source

Continuer la lecture de Vous avez dit éducation populaire ?

Cesar Chavez & la lutte non-violente

Je reproduis ci-dessous une partie de l’introduction au livre « Cesar Chavez, un combat non violent », de Jean-Marie Muller et Jean Kalman.

« La non-violence ne doit pas être comprise comme la négation du conflit et le refus du combat. La non-violence, en effet, ne prêche pas la paix sociale, ni la collaboration des classes. »

Continuer la lecture de Cesar Chavez & la lutte non-violente

Révolution espagnole – Trois conceptions

Dans son livre « Hommage à la Catalogne », qu’il a écrit en 1938, George Orwell livre un témoignage extrêmement intéressant d’une période qui reste très méconnue en France : la guerre d’Espagne, la révolution espagnole. Je conseille très fortement la lecture de ce livre. Il est très facile à lire, et extrêmement intéressant.

J’en reproduis ici un extrait qui m’a particulièrement marquée. Un passage où il présente les conceptions des trois grandes forces politiques du côté révolutionnaire : celle du PSUD (parti socialiste espagnol, qui soutenait en fait la ligne du parti communiste), celle du POUM (parti marxiste trotskiste), et celle des anarchistes.

L’ensemble du livre contribue à donner le contexte précis dans lequel ces conceptions s’inscrivent, et c’est pourquoi j’en conseille la lecture intégrale. Cependant, il me semble que la façon dont Orwell présente ces trois conceptions dépasse largement le contexte dans lequel elles se situent. Elles nous parlent à toutes et tous dans les choix stratégiques que nous avons à faire dans chacune de nos luttes.

Continuer la lecture de Révolution espagnole – Trois conceptions

La haine de la démocratie – Jacques Rancière

Je reporte ici des extraits du livre « La haine de la démocratie », de Jacques Rancière, qui m’ont particulièrement intéressée. Cet essai est à retrouver aux éditions La fabrique, paru en 2005.

Ces extraits sont nécessairement sortis de leur contexte.

Quatrième de couverture

Hier encore, le discours officiel opposait les vertus de la démocratie à l’horreur totalitaire, tandis que les révolutionnaires récusaient ses apparences au nom d’une démocratie réelle à venir. Ces temps sont révolus. Alors même que certains gouvernements s’emploient à exporter la démocratie par la force des armes, notre intelligentsia n’en finit pas de déceler, dans tous les aspects de la vie publique et privée, les symptômes funestes de l’ « individualisme démocratique » et les ravages de l’ « égalitarisme » détruisant les valeurs collectives, forgeant un nouveau totalitarisme et conduisant l’humanité au suicide.
Pour comprendre cette mutation idéologique, il ne suffit pas de l’inscrire dans le présent du gouvernement mondial de la richesse. Il faut remonter au scandale premier que représente le « gouvernement du peuple » et saisir les liens complexes entre démocratie, politique, république et représentation. À ce prix, il est possible de retrouver, derrière les tièdes amours d’hier et les déchaînements haineux d’aujourd’hui, la puissance subversive toujours neuve te toujours menacée de l’idée démocratique.

Continuer la lecture de La haine de la démocratie – Jacques Rancière