AM

L’éducation populaire politique

Captation vidéo de l’intervention d’Alexia Morvan, le 26 avril 2012 à CFS.

A l’origine, l’éducation populaire était profondément politique. Elle a notamment soutenu l’émergence du Front populaire en France en 36. Dans son mémoire de Doctorat, Alexia Morvan analyse la dévalorisation et la dépossession progressive des savoirs populaires, elle parle d’une éducation populaire « domestiquée ». Elle participe à la Scop LE PAVE , une coopérative d’éducation populaire (Bretagne). Celle-ci tente de renouer avec l’éducation populaire politique, en travaillant les questions politiques de manières multiples, comme par exemple la « conférence gesticulée », et les Ateliers d’exploitation de connaissances acquises.

Avec Alexia Morvan, Docteur en sciences de l’éducation et co-fondatrice de la coopérative d’éducation populaire scop le Pavé. A ce double titre, elle nous présentera l’histoire et les pistes de survie de l’éducation populaire politique, celle qui vise à changer le monde, et la pratique des conférences gesticulées : objet hybride entre le spectacle et la conférence qui mélange sur un thème des savoirs « chauds » et des savoirs « froids ». Un outil de formation à s’approprier ?

Une vidéo publiée par CFS ESBL sur le site Rhizome.tv

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.