Panser l’éducation populaire

« Définie comme un apprentissage tout au long de la vie, l’éducation populaire devrait être au cœur de toute société démocratique en aiguisant la conscience politique de chaque individu. Malheureusement un peu oubliée, elle réapparait aujourd’hui avec des personnes qui se réapproprient le concept. »
Un article tiré du dossier « Pour une école émancipatrice »
À lire sur le site de Lutopik, mars 2014

Et si on expérimentait d’autres formes d’action politique ?

« Comment renouveler les pratiques des partis politiques ? Comment communiquer autrement qu’avec des tracts, susciter davantage le débat et l’engagement ? L’éducation populaire offre un vaste champ d’expérimentation pour renouveler les méthodes, pour former militants et citoyens, élaborer des solutions collectives, construire la démocratie. Des cahiers de doléances aux enquêtes de conscientisation, en passant par les séminaires ouvriers, retour sur quelques expériences qui invitent à transformer l’action politique. »
À lire sur le site de Bastamag, juillet 2013

L’éducation populaire : un puissant levier pour déconstruire la pensée unique

« Dans un monde marqué par la confiscation des savoirs au profit de l’idéologie dominante, l’éducation par tous, tout au long de la vie, devient un enjeu démocratique à part entière. Les mouvements d’éducation populaire ont, à la base, toujours été des mouvements de résistance. »
Par Paule Masson et Jean Philippe Milesy.
A lire sur le site de L’Humanité, septembre 2014

Démarches collectives pour l'émancipation et la transformation sociale