Archives de catégorie : Mes articles

Le community organizing : libertaire ou néolibéral ?

Dans son objectif d’auto-organisation en vue de la défense d’intérêts collectifs, le community organizing relève-t-il d’une logique libertaire ou néolibérale ?

Un article que j’ai écrit pour le mensuel d’Alternative libertaire du mois de juin 2016, qui fait suite à mon article précédent (à lire ici) et qui présentait la façon dont fonctionne concrètement le community organizing.

Continuer la lecture de Le community organizing : libertaire ou néolibéral ?

Introduction aux chroniques mutinées

Je me lance à écrire quelques chroniques, quelques bribes de ressentis, de rencontres, de moments. À l’heure où je me lance dans ces chroniques, je ne sais pas encore où elles m’amèneront, quels sujets j’aborderai, si je tiendrai le coup longtemps…

Si je persiste, on pourra retrouver toutes mes Chroniques mutinées ici. Pourquoi « mutinées » ? Parce que j’ai envie d’y partager ce qui me pousse à agir, à avancer, à me révolter, à faire changer radicalement les choses. Et mes questionnements aussi. Parce que tout ça, je ne veux pas l’oublier. Alors pourquoi pas le partager ?
Et je remercie M. pour ses relectures et ses encouragements 🙂

Et pour avoir qqs éléments sur qui est ce « je », vous pouvez vous rendre dans la rubrique Contact.

Dossier spécial sur l’éducation populaire

Le numéro d’été du mensuel d’Alternative Libertaire comprend un dossier de 16 pages sur l’éducation populaire que j’ai coordonné.

Il a été en vente tout au long des mois de juillet et d’août 2015. Désormais, il est à retrouver en ligne sur le site d’Alternative Libertaire.

Continuer la lecture de Dossier spécial sur l’éducation populaire

« Je suis Charlie » : ne pas se faire récupérer

Nous sommes dans un contexte douloureux et confus. L’ « union nationale » prônée par nos chers dirigeants n’exclue pas d’intégrer l’extrême-droite (et, que le FN soit présent ou non, les idées d’extrême-droite y seront représentées), excluant par là-même celles et ceux qui se sentent mis en danger par elle.

Par ailleurs, le slogan « Je suis Charlie » est utilisé également et sans complexe par l’extrême-droite. À ce titre, je ne peux pas l’utiliser.

Comment témoigner de sa solidarité sans se faire récupérer par l’union nationale tricolore ?

Je relaie ici un certain nombre de slogans, qui ne sont pas parfaits non plus (par définition, un slogan est réducteur…), mais qui ne sont récupérables :

  • Ni par les intégristes qui trouvent que Charlie Hebdo l’avait bien mérité.
  • Ni par les islamophobes qui veulent que les musulmans s’excusent pour l’acte de terroristes, et qui défilent contre « l’islamisation de la France ».

Continuer la lecture de « Je suis Charlie » : ne pas se faire récupérer

Charlie Hebdo : ne pas se tromper de colère

Nous sommes très nombreux à condamner radicalement ce qu’il s’est passé aujourd’hui. Nous sommes très nombreux à défendre la liberté de la presse. Nous sommes très nombreux également à condamner le fondamentalisme religieux, de quelque religion que ce soit. Et heureusement.

Mais combien serons-nous à défendre également que cet acte barbare, réalisé par deux ou trois fous, ne doit pas nourrir l’idéologie manichéenne et délétère du « choc des civilisations », ni l’islamophobie déjà si banalisée en France ? Que la fracture est déterminée par l’injustice économique et sociale, que nous ne devons pas nous laisser diviser par des stratégies communes à l’extrême droite, aux extrémistes religieux et à bien d’autres ?

Les musulmans ou assimilés musulmans sont sans doute ceux qui vont pâtir le plus de cet acte barbare commis par deux ou trois fous. Par ailleurs nous risquons tous de subir l’aggravation de l’idéologie sécuritaire déjà en place, et les quartiers populaires la subiront plus encore.
Ne nous trompons pas de colère. Ne tombons pas dans ce piège.


Je répertorie ci-dessous des communiqués et réactions qui me semblent poser le débat comme je pense qu’il doit être posé.

Par ailleurs, je propose dans le post « Je suis Charlie : ne pas se faire récupérer », des affiches-slogans alternatives.

Continuer la lecture de Charlie Hebdo : ne pas se tromper de colère