Congo

Décoloniser mon esprit : passer de la différence à la singularité

« C’est grâce à Franz Fanon que nous savons aujourd’hui que le colonialisme n’est pas toujours ce que l’on croit. Est en premier colonisé l’esprit du colonisateur. »
Par l’association Intermèdes-Robinson, qui fait de la pédagogie sociale.
A lire sur leur site, août 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.