Archives par mot-clé : Travail

Syndicalisme de classe & action collective émancipatrice en Union locale

Le syndicalisme-révolutionnaire est le courant fondateur de la CGT, qui s’est créée en 1902 par la fusion entre la Fédération nationale des syndicats et la Fédération des Bourses du travail (dont le secrétaire général était l’anarchiste Fernand Pelloutier). Ce regroupement a entraîné la double structuration syndicale telle qu’elle existe encore aujourd’hui, croisant une structuration en unions locales et départementales, parallèle à une structuration par industries (ou par entreprise). La Charte d’Amiens quant à elle a été adoptée en 1906 par le 9e congrès de la CGT, sous l’influence de ces courants syndicalistes-révolutionnaires. Elle définit le principe
d’autonomie du syndicalisme ainsi que celui de la double-besogne.

Les Bourses du travail de Fernand Pelloutier étaient le cadre de pratiques militant-es d’éducation populaire ambitieuses et dynamiques. Aujourd’hui, les syndicalistes-révolutionnaires continuent de défendre et de mettre en œuvre ces pratiques, notamment dans le cadre des Unions locales et départementales, qui sont les héritières des Bourses du travail.

Les CSR, Comités Syndicalistes Révolutionnaires, regroupent des militant-es syndicalistes révolutionnaires. Leurs textes permettent de mieux comprendre ce qu’est le syndicalisme révolutionnaire. La brochure « Construire et animer une Union locale », réalisée en 2010 par des militant-es des CSR, est extrêmement intéressante à ce sujet, et permet de voir le lien direct et fondamental qui existe entre les pratiques et philosophies du syndicalisme-révolutionnaire et de l’éducation populaire. Cette brochure vise à défendre une conception de l’Union locale (UL) comme un cadre de pratiques collectives interprofessionnelles de lutte et d’éducation populaire. Ces pratiques ont également beaucoup en commun avec les principes qui sous-tendent les principes du community-organizing étatsunien. Le côté « éducation populaire » se retrouve surtout dans la fin de la brochure, mais l’ensemble de celle-ci invite à adopter des postures militantes qui sont celles de l’éducation populaire : lutter contre la séparation entre celleux qui pensent, celleux qui font, celleux qui décident, c’est-à-dire lutter contre notre tendance à reproduire la division sociale du travail et la délégation de pouvoir, socles des logiques capitalistes et bourgeoises, afin de construire ensemble, dès aujourd’hui dans nos pratiques et donc avant tout dans nos organisations, notre émancipation. Les CSR se présentent en fin de brochure (à retrouver à la fin du présent article).

Les extraits que je propose ci-dessous sont une sélection des contenus qui m’ont particulièrement intéressés (et il y en a beaucoup). Ces extraits sont nécessairement sortis de leur contexte : si certains points ci-dessous vous intéressent ou vous interrogent, je vous invite à vous référer au texte complet.
Les sous-titres et les mises en exergue (en italique et en gros) sont de mon fait, et proposent une grille de lecture qui se veut complémentaire à la titraille d’origine (en gras et en gros).

La brochure peut être demandée en écrivant à syndicalistes@gmail.com. A priori elle n’est plus disponible sur le site des CSR, mais peut-être le sera-t-elle bientôt à nouveau, et dans tous les cas il y a de nombreux textes très intéressants à y découvrir pour nourrir nos pratiques et réflexions.

Continuer la lecture de Syndicalisme de classe & action collective émancipatrice en Union locale

Appel du réseau des Crefad aux artisans de la formation !

Je reproduis ci-dessous l’appel qu’adresse le réseau des Crefad aux artisans et artisanes de la formation (publication initiale ici).

Le Réseau des CREFAD est la coordination nationale des associations qui se reconnaissent dans des valeurs communes en référence au Manifeste de Peuple et Culture : l’éducation populaire, la laïcité, la lutte contre les inégalités, injustices, habitudes et intolérances, la référence à l’entraînement mental, tout en prenant en compte les évolutions du monde et des techniques et le fait économique de nos associations inscrites dans l’économie solidaire. Ses membres travaillent les thèmes de l’accompagnement, de la formation des adultes, de l’habiter, de la vitalité des territoires ruraux, de la jeunesse, de la création d’activités, de l’interculturel, du rapport à la lecture et à l’écriture. Ils œuvrent en réseau pour se renforcer, s’inspirer les uns des autres, se soutenir mutuellement, construire ensemble du neuf.

Cet appel définit ce que doit être la formation selon les principes et les visées de l’éducation populaire. À ce titre, il est extrêmement précieux et il peut nous servir de boussole dans nos activités.

À lire et à relire 🙂

Continuer la lecture de Appel du réseau des Crefad aux artisans de la formation !

La grève en France: «Pessimis­me de l’intelligence, optimisme de la volonté»

Je reproduis ici un texte de Christian Mahieux du 19 janvier, publié initialement sur le site À l’encontre.

La grève nationale interprofessionnelle a démarré le 5 décembre 2019; nous sommes le 19 janvier. 46 jours après, comment s’étonner que le mouvement prenne d’autres formes? Car, telle est bien la situation: il n’est plus juste de parler de grève générale, ni généralisée; mais gouvernement et patronat seraient bien présomptueux s’ils pensaient que le mouvement est fini.

Continuer la lecture de La grève en France: «Pessimis­me de l’intelligence, optimisme de la volonté»

Activisme / Mobilisation / Organisation

Les organizers étatsunien-nes font une différence nette entre :

  • Activisme : être actif-ve soi-même dans les luttes, présent-es aux réunions, aux manifestations, aux actions. Mais sans être capable de ramener du monde avec soi.
  • Mobilizing : faire descendre du monde dans la rue autour d’une cause préexistante, organiser de larges mouvements d’opinion publique, mais qui n’ont pas forcément de suite. Par exemple : Marche des femmes, Marche pour le climat, etc.
  • Organizing : le lent travail d’organisation, qui se fait en prenant en compte quelles sont les préoccupations des gens, et qui place comme priorité la démarche de s’organiser collectivement sur la durée.

Continuer la lecture de Activisme / Mobilisation / Organisation

D’où vient la souffrance au travail des salarié-es du XXIè siècle ?

Attac publie un article de la sociologue Danièle Linhart

D’où vient la souffrance au travail des salariés du XXIè siècle ?
Ruptures et continuités entre management moderne et logique taylorienne

La modernisation managériale se prétend en rupture radicale avec la logique taylorienne. Elle prétend faire place à l’autonomie, la liberté d’initiative, la responsabilité, des salariés et promouvoir des modes de mises au travail en phase avec l’évolution de la société. Celle-ci est de plus en plus individualisée et les politiques à l’œuvre dans les entreprises affichent l’importance accordée désormais aux qualités personnelles de chaque salarié : son adaptabilité, sa créativité, son goût du risque…

Mais à y regarder de plus près, certains fondements du taylorisme restent omniprésents, bien que masqués derrière les formes hyper modernes de personnalisation, psychologisation de la mise au travail. Malgré « l’humanisation » revendiquée, la subordination impose toujours sa loi selon les bonnes vieilles recettes tayloriennes. Pour parvenir à gérer ces contradictions, les directions s’emploient à renouveler en permanence les moyens d’arracher le consentement de leurs salariés.

Continuer la lecture de D’où vient la souffrance au travail des salarié-es du XXIè siècle ?

La croisade de Lee Gordon – Chester Himes

Roman de Chester Himes publié en 1947.

Richard Wright auteur de la préface : « *J’affirme très nettement que ces pages sont les premières à donner une peinture d’une indubitable authenticité quant aux rapports entre les noirs, les communistes et les syndicats. […] C’est une cruelle mise à nu du Noir, du parti communiste, du syndicalisme et des sentiments négrophobes du prolétariat américain.»

En voici quelques extraits

Continuer la lecture de La croisade de Lee Gordon – Chester Himes

Y a-t-il une vie après le syndicalisme ? CQFD

En décembre 2016, le numéro de CQFD, journal hautement recommandable, publiait un dossier sur le thème « Y a-t-il une vie après le syndicalisme ».
J’ai relevé les extraits (nécessairement sortis ici de leur contexte) qui m’ont le plus intéressée. À vous de lire la totalité du dossier…

Continuer la lecture de Y a-t-il une vie après le syndicalisme ? CQFD